Chapitre 3

Une femme puissante — Toujours plus à l’Ouest — Des origines — 1984 — Le consentement — La régulation est une arme — Encore IBM — Quand Cisco s’allume 

Le chant des modems

14 octobre 1993 — locaux de Télécom Paris, 46, rue Barrault, 2e étage. 

J’inspire un grand coup et pousse la porte d’une salle de classe au fond de laquelle est attablée une femme de pouvoir. Un parfum d’autorité flotte dans la pièce. Le stage de huit mois en entreprise, de préférence à l’étranger, faisait partie du cursus de la deuxième et dernière année du Corps des Télécom30. Pour qui visait les États-Unis, le bureau de New York de France Télécom North America était « the Place to Go », et le sésame pour espérer y accéder sonnait comme un nom de code : MMS. Épouse d’un avocat New Yorkais, précédée d’une autorité de fer au bras d’un sens politique aigu, Marie-Monique Steckel dirigeait le bureau de France Télécom North America qu’elle avait ouvert en 1979, alors que les États Unis représentaient la moitié du marché mondial des télécommunications. Son règne était incontestable, sa parole réputée définitive. Elle avait pris ce pli de faire chaque année un voyage à Paris, en vue de recruter : elle y sélectionnait avec soin les stagiaires du Corps des Télécom qui viendraient compléter les effectifs du 21e étage de l’immeuble du Radio City, 6e Avenue.[…]


BadDay.mpeg : vidéo cultissime qui fut une des premières virales. Elle tournait par email ce qui en contraignait la taille et la durée : YouTube n’existait pas en 1999. Edition restaurée en FullHD 1080p. Toute l’histoire sur Wired.

Notes

Note 30

Institué en 1967, ce Grands Corps Technique de l’État fusionne avec le Corps des Mines en 2009.

Voir plus

Note 31

Jean-Jacques Damlamian s’est éteint, entouré des siens fin novembre 2020. Né en 1942, cet Ingénieur du Corps des Télécom a été l’artisan de l’internationalisation de l’opérateur et le sponsor indéfectible de son virage vers Internet et de Wanadoo.

Voir plus

Note 32

Les sept RBOCs étaient, au 1er janvier 1984 :  1/ NYNEX, acquise par Bell Atlantic en 1996, désormais partie de Verizon Communications,  2/ Pacific Telesis, acquise par SBC en 1997, désormais revenue dans le giron d’ATT,  3/ Ameritech, acquise par SBC en 1999, également partie d ATT,  4/ Bell Atlantic, fusionnée avec GTE en 2000 pour constituer Verizon Communications,  5/ Southwestern Bell Corporation, rebaptisée SBC Communications en 1995, puis acquise par ATT en 2005, 6/ BellSouth, revenue dans le giron d ATT en 2006,  7/ US West, acquise par Qwest en 2000, elle-même acquise ensuite par CenturyLink en 2011.

Voir plus

Note 33

Cette réglementation de la FCC (Federal Communications Commission, le régulateur américain des télécoms) fut contestée à plusieurs reprises, notamment par les fournisseurs d accès à Internet dont les réseaux ADSL étaient interconnectés aux lignes téléphoniques domestiques et donc traités initialement comme des réseaux « longue distance ». Les charges d accès induites induisaient une distorsion de concurrence vis à vis des câblo-opérateurs : très présent dans des foyers américains gros consommateurs de télévision, le câble coaxial, grâce à la norme Docsis, supportait des débits bien plus élevés que la paire de cuivre, et constituait une source de revenus additionnels à...

Voir plus

Note 34

À travers le rachat de réseaux câblés réalisé dans le but de diversifier les services offerts.

Voir plus

Note 35

 WorldCom met la main sur un concurrent trois fois plus gros, et ce au nez et à la barbe de British Telecom et des 20 % détenus dans MCI par l opérateur anglais.

Voir plus

Note 36

Correspondant à « l’interurbain » du 22 à Asnières.

Voir plus

Note 37

Si la presse technique de l’époque donne l avantage au transistron, considéré plus résistant et plus stable, le gouvernement français se focalise sur la technologie nucléaire : le transitron est mis à l’écart et perd son avantage face au transistor.  https://sites.google.com/site/transistorhistory/Home/european-semiconductor-manufacturers/history-of-transistors-in-france  https://spectrum.ieee.org/tech-history/silicon-revolution/how-europe-missed-the-transistor

Voir plus

Note 38

Sources : David J Teece, « Essays in Technology Management and Policy », World Scientific, 2003. Lire aussi https://beatriceco.com/bti/porticus/bell/att_divestiture.html

Voir plus

Note 39

 Source : https://www.cybertelecom.org/ci/ciiref.htm

Voir plus

Note 40

Une histoire croisée d’Internet et de Cisco est accessible sur https://newsroom.cisco.com/dlls/corporate_timeline_2008.pdf

Voir plus

Note 41

 https://www.networkworld.com/article/2869131/25-tech-touchstones-of-the-past-25-years.html#slide17 Acronyme de modulateur / démodulateur, le modem émet et décode des bruits plus ou moins stridents sur la ligne téléphonique ce qui permet d’y établir un canal de communication de données.

Voir plus

Note 42

Acronyme de modulateur / démodulateur, le modem émet et décode des bruits plus ou moins stridents sur la ligne téléphonique ce qui permet d’y établir un canal de communication de données.

Voir plus

Note 43

Le professeur Scott Galloway de NYU parle des « Four », en écho aux « Big Four » du secteur de l’audit, et parfois des « Four Horsemen » en référence à l’Apocalypse. Ses interventions sont aussi éloquentes que documentées. https://www.youtube.com/watch?v=5-jCse_NAXs

Voir plus