Chapitre 6

Blitzkrieg à Las Vegas — Au prix du gramme — 170 millions de licenses — De Verre et de Métal — Extinction de Masse — Waterloo, mornes pouces — Une brève histoire d’interfaces — Babel est à Bruxelles — Donner de la voix

Écran noir

9 janvier 2007 — Je suis à Las Vegas avec l’équipe de RealEyes3D et nous y enchaînons rendez-vous, dîners, soirées : le Consumer Electronic Show bat son plein. Comme chaque année l’ensemble de l’industrie électronique s’y presse, comme la presse d’ailleurs, pour découvrir les nouveaux produits lancés à grand renfort de keynotes qui rythmeront les mois à venir.

Porte vers le futur technologique et rassemblement géant de toute l’industrie, le CES avait progressivement absorbé l’ensemble des grands salons technologiques américains. Le Comdex, dernier résistant, avait ainsi rendu les armes en 2003 après 24 années consécutives de présence à Sin City : l’informatique était devenue une catégorie nouvelle du CES, avec la présence des principaux constructeurs généralistes, mais également des halls entiers dédiés à des spécialistes, capables de concevoir des ordinateurs pour le gaming à refroidissement par eau, ou encore des ventilateurs de PC occupant des stands interminables.[…]



Notes

Note 92

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien  Steve Jobs fut un des premiers patrons à utiliser ce format qu’il maîtrisait à merveille et par lequel il manifestait à quel point il incarnait l’entreprise, ses produits et son ambition. La keynote du 9 janvier 2007, un modèle du genre, illustra à merveille la capacité unique qu’avait Jobs à créer un « champ de distorsion de la réalité » : https://youtu.be/MnrJzXM7a6o Chapitre 6

Voir plus

Note 93

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Parmi les nombreuses fonctions on trouvait : reconnaissance et commande vocale, modem intégré, écriture intuitive T9, SyncML, vibreur, synchronisation PC via câble RS232, infrarouge ou Bluetooth, fonction « chat », écriture intuitive des SMS, téléchargement des images en couleur, des dessins animés, des icônes ou des sonneries depuis Internet, calculatrice, calendrier avec de multiples aperçus possibles et de nombreuses tâches programmables, et plusieurs jeux disponibles (Arimona, Contrary, Erix, Four Piles, Naval Fleet, North Territory, Q, Yukon Struggle). Chapitre 6

Voir plus

Note 94

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Il est actuellement dépassé par le plus cher des iPhones : le 13 Pro lancé en septembre 2021 s’affiche à 8,5€/g. Peu de produits technologiques, voire manufacturés, dépassent ce seuil, et probablement aucun à ces niveaux de volumes de ventes. J’ai bien repéré un boîtier Leica S3, 50 % plus cher au gramme mais ses ventes sont sans doute de l’ordre de quelques milliers d’unités par an. Chapitre 6

Voir plus

Note 95

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Digitizer était le post-it mobile, w-Postcard permettait l’annotation manuscrite d’une photo, Motionized émulait un accéléromètre qui à l’époque n’existait dans aucun téléphone, pas plus que le scan de code-barre. Tout ceci fonctionnait dans des environnements d’exécution extrêmement contraints tant en puissance de calcul qu’en mémoire vive disponible. La start-up commercialisait en parallèle Qipit, un service de photocopie mobile. Chapitre 6

Voir plus

Note 96

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien La Matrice du BCG, outil de positionnement stratégique d un portefeuille de produits ou d entreprises, opère une répartition selon les deux axes de la part de marché et de la croissance. Elle détermine ainsi 4 catégories dont les stars : une position de leader, une part de marché double de celle du second, et un marché en croissance à deux chiffres. La position de star est réputée quasiment inexpugnable… Chapitre 6

Voir plus

Note 97

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien  Même la question du prix de l’appareil, jugé initialement « hors marché », bien qu’il tutoyât les mêmes niveaux que ceux de l’ultra haut de gamme des constructeurs d’alors, se retourna à l’avantage d’Apple. Ce que certains appelaient « le précieux » méritait d’être protégé, complété, habillé et une multitude d’accessoires apparut sur le marché, chacun vendus une fraction du prix de l’appareil. Or une fraction d’un prix élevé demeure un prix élevé, ce qui permet des marges tout aussi élevées : jamais personne n’aurait imaginé à l’époque qu’une coque en plastique pût...

Voir plus

Note 98

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien https://www.businessinsider.com/stephen-elops-burning-platform-memo-2013-9 Chapitre 6

Voir plus

Note 99

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Le recentrage sur les métiers de réseaux mobile avec le rachat consécutif des activités d’équipementier de Motorola, de Siemens puis de l’ex fleuron français Alcatel-Lucent, s’avéra difficile avec notamment, en France, quatre plans de suppression d'emplois en quatre ans, le dernier concernant un tiers des effectifs restants. Seul le déploiement de la 5G, avec l’aide du boycott de Huawei, et l’exploitation de son portefeuille de brevets permit à Nokia Networks, (re)devenu Nokia, de réussir son retour en scène. Chapitre 6

Voir plus

Note 100

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien C’est à dire disposant d’un récepteur infrarouge (de télécommande) supportant le protocole de transport IRDA (Infra Red Data Access) et le protocole de description de carte de visite vCard, sans licence propriétaire ni royalties. Chapitre 6

Voir plus

Note 101

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien 3Com était un fabricant d’équipements de réseau, concurrent d’alors de Cisco : Bob Metcalfe, l’inventeur d’Ethernet (et auteur de la loi éponyme), en était un des cofondateurs. À l’époque des faits décrits ici, 3Com avait pour CEO Éric Benhamou, une des grandes figures françaises de la Silicon Valley avec Philippe Kahn (qui avait lancé Borland en 1983 avec TurboPascal) ou Jean-Louis Gassée. Bob Metcalfe Chapitre 6

Voir plus

Note 102

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Cette logique de séparation du matériel et du logiciel, inspirée du « modèle Microsoft », se retrouvait dans l’aventure du PocketPC : un assistant digital concurrent du Pilot, plus puissant, mieux intégré à l’écosystème bureautique Windows, et « motorisé » par le système Windows Mobile de Microsoft, tandis que Compaq s’occupait du hardware et produisait l’iPaq. Cette tentation avait brièvement chatouillé Apple, dont l’expérience de licence de son système d’exploitation, en partenariat avec d’autres constructeurs dont Power Computing, tourna rapidement court avant d’être stoppée net lors du rachat de NeXT et du retour...

Voir plus

Note 103

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien 3 Depuis plus de dix ans, DxOMark mesure et publie un score construit à partir de mesures objectives et réalisables effectuées sur plusieurs bancs de test. Initialement positionnée sur le marché des appareils photo reflex et rendue populaire en tant que réalisateur des tests FNAC, la société s’est diversifiée sur l’ensemble de l’électronique multimédia et compare les smartphones selon leur caméra, leur écran et leurs performances audio, ainsi que les enceintes connectées. DxOMark est une société… française. https://www.dxomark.com Chapitre 6

Voir plus

Note 104

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien https://vimeo.com/49216050 Chapitre 6

Voir plus

Note 105

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien https://youtu.be/bOObaMjoJBw Chapitre 6

Voir plus

Note 106

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Cette vidéo a été vue cinq millions de fois : https://youtu.be/aXV-yaFmQNk Chapitre 6

Voir plus

Note 107

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien https://youtu.be/aXV-yaFmQNk Chapitre 6

Voir plus

Note 108

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien 8 Notons au passage que, lorsque cette grammaire s’avérait trop limitée, en raison de la taille de l’écran, il était alors possible de solliciter l’accéléromètre du smartphone en secouant ce dernier. Longtemps, l’annulation de la dernière action sur un iPhone ne fut possible que par une vigoureuse secousse rendant l’utilisateur absolument ridicule. Chapitre 6

Voir plus

Note 109

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Gaston Bastiaens, évoqué dans un chapitre précédent, en avait pris la tête après avoir été évincé d’Apple. Après plusieurs acquisitions dans le domaine de la synthèse vocale, de la traduction automatique et de la dictée vocale avec le célèbre Dragon Systems, l’entreprise fut rattrapée par la mise au grand jour de fraudes massives, et fit faillite en octobre 2001. Chapitre 6

Voir plus

Note 110

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Telisma eut moins de succès : après une levée de fonds d’environ sept millions d’euros, et un contrat avec Orange pour le pilotage à la voix de la messagerie vocale, l’entreprise, dirigée par Laurent Balaine, un vétéran de Hewlett Packard, fut acquise en mai 2008, par l’indien OnMobile pour 11 millions d’euros. OnMobile connut de graves difficultés financières qui le conduisirent à revendre les actifs et la technologie de Telisma à l’américain VoiceBox contre 650 000 euros… Chapitre 6

Voir plus

Note 111

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien SpinVox faisait miroiter aux opérateurs télécom la promesse d’une transformation automatique de (presque) tous les messages vocaux en SMS. Le diable résidait dans les détails de la définition de ce « presque » : certains de ces des messages étaient transcrits par des humains. Toute la valeur du service et son modèle économique reposaient donc sur un seul chiffre, qui s’avéra faux. Chapitre 6

Voir plus

Note 112

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien Fondé en 2003 par un trio suédo-danois-estonien, Skype combinait la promesse de la téléphonie « gratuite » avec une infrastructure décentralisée à base de « peer-to-peer », issue de la plateforme de piratage musical Kazaa. Des centaines de millions d’internautes l’utilisaient pour leurs communications internationales, la gratuité apparente de la « voix sur IP », s’appuyant sur l’abonnement Internet payé par l’utilisateur ainsi que sur les ressources de son micro-ordinateur. Acquis d’abord par eBay en 2005, partiellement revendu à des fonds en 2009, l’entreprise fut acquise par Microsoft deux ans plus tard pour...

Voir plus

Note 113

Facebook Twitter Linkedin Email Copier le lien https://www.neowin.net/news/microsoft-is-discontinuing-the-skype-translator-bot/ Chapitre 6

Voir plus