Chapitre 7

Il y a un os — La danse du singe — Piège dans le cyberspace — Be next — Pour quelques dollars de plus — Face BMusic & apps — La cathédrale et le bazar — Un logo à 5 euros — Un individu directement responsable — Buy them

Du système d’exploitation à l’exploitation du système

11 mai 2009 — Gare de Norwich, Norfolk.

John Read extrait puis déplie son mètre quatre-vingt-dix de la Lotus Elise avec laquelle il est venu me chercher. Il jauge d’un œil malicieux mon bagage qui trouve sa place dans le coffre minuscule de la berlinette, puis celle-ci s’élance en direction de l’Université d’East Anglia, à travers prairies, vaches et clochers médiévaux. Je suis le nouveau CEO d’imSense. Fondée en 1963, l’UEA, University of East Anglia, était avant tout réputée pour ses facultés littéraires et ses compétences en agronomie. Le petit département d’imaging, dirigé par Graham Finlayson, constituait une singularité dans ce paysage académique, d’autant qu’il absorbait à lui tout seul plus de la moitié du budget de propriété intellectuelle de l’université. Le professeur Finlayson, maître en ce petit royaume, souhaitait tirer quelque profit de cette réussite académique locale, matérialisée par une douzaine de brevets. Une start-up avait donc été créée, fondée par Graham, qui réunissait à son tour de table l’université (UEA valorisait ainsi les brevets qu’elle avait financés), NESTA, fondation publique d’innovation alimentée initialement par la Loterie Nationale britannique, et le fonds d’investissement de Cambridge IQ Capital. Le processus était allé bon train, conduit par Alan Henderson, un vétéran de l’électronique anglaise.[…]

NDLR : Une coquille s’est glissée dans le dernier item de la page « En Bref ». Il fallait lire « une playlist ou un classement personnel n’ont pas de prix. » et non « une playlist ou un classement personnel n’ont pas de prix.personnel n’ont pas de prix.« 


Le logo de Pôle Emploi a donc coûté 100.000 fois plus cher que celui des Assédic.


Notes

Note 114

Norwich revendique le titre de ville la plus dense en églises médiévales.

Voir plus

Note 115

Sommité très discrète du monde de la vidéo numérique, Yves Faroudja avait plusieurs faits d’armes à son actif. Tandis que la France tentait vainement d’arrêter les magnétoscopes japonais à Poitiers — https://www.la-croix.com/Actualite/Economie-Entreprises/Economie/Le-22-octobre1982-Laurent-Fabius-met-en-place-le-blocus-des-magnetoscopes-japonais-NG-2012-04-11- 791883 — Yves Faroudja réussissait le tour de force de vendre son système d’amélioration du rendu de l’image à tous les constructeurs nippons. Avec le passage à la vidéo numérique, il récidiva en mettant au point des désentrelaceurs (conversion de la vidéo entrelacée issues du balayage TV analogique en vidéo progressive) puis des upscalers (permettant l’affichage de sources dans des résolutions plus élevées), sous forme de processeurs dédiés,...

Voir plus

Note 116

Les mémoires « cache » de niveaux 1 et 2 (L1 et L2), la mémoire vive (RAM), la mémoire de masse interne comme externe : disque dur, disquettes et disques amovibles, plus tard clés USB et cartes mémoire. On y ajoutera, pour les ordinateurs, les supports dits « de masse » comme les bandes, les CD-ROM, puis les DVD qui permettent d’écrire une fois puis de lire uniquement des quantités « considérables » de données. Ces mémoires sont, dans des proportions significatives, de moins en moins rapides et de capacité croissante à mesure qu’on s’éloigne du processeur. Tout est affaire...

Voir plus

Note 117

Les téléphones à double carte SIM « physique » ont eu un succès éphémère en Asie, dans les pays où les offres mobiles étaient diverses, très chères selon les destinations, et prépayées pour la plupart, ce qui conduisaient les utilisateurs à jongler littéralement entre plusieurs cartes entre deux appels.

Voir plus

Note 118

Sur un téléphone mobile, à l’écran réduit, l’écran d’accueil est à la fois la partie visible de l’iceberg et le lieu d’exposition privilégié des services proposés. De même que la première chaîne et la touche 1de la télécommande, affichée par défaut, donna longtemps à TF1 un avantage compétitif considérable, de même l’écran d’accueil constituait-il une zone de chalandise extrêmement privilégiée et donc convoitée. Les grands opérateurs mobiles pesaient de tout leur poids de distribution et de subvention des terminaux pour imposer leur logo à l’allumage du téléphone, et leur présence sur l’écran d’accueil.

Voir plus

Note 119

https://youtu.be/dbCmnRztK1Y

Voir plus

Note 120

PageWriter, la suite COREL et d’autres encore en firent les frais. Ils étaient pourtant considérés parfois comme mieux conçus, plus complets, plus performants ou plus élégants. Les formats « pivot » comme le RTF (Rich Text Format) promettant de conserver certains attributs de mise en page et de typographie permettaient d’afficher une compatibilité de façade sans pour autant permettre de substitution réelle ou de collaboration effective entre logiciels différents.

Voir plus

Note 121

On pourrait discuter cette notion avec la fermeture progressive, au nom de la sécurité notamment, de l’accès à 1 certaines parties des entrailles de la machine, qu’elles soient matérielles ou logicielles. https://www.dicosmo.org/Piege/cybersnare/piege.html https://www.softwareheritage.org/ https://www.inria-alumni.fr/roberto-di-cosmo-software-heritage/

Voir plus

Note 122

Aldus créa Pagemaker en 1985, premier logiciel de mise en page et de Publication Assistée par Ordinateur (PAO), suivi de Freehand (dessin vectoriel), deux logiciels qui contribuèrent à imposer le Macintosh dans le monde des arts graphiques. L’éditeur fut racheté par Adobe en 1994 et PageMaker évolua pour devenir InDesign. Macromedia était, de son côté leader des logiciels d’édition multimédia notamment pour les CD-ROM interactifs. Ils rachetèrent Fontographer et Metamorphosis. Auteurs de Flash (standard éphémère d’animation vidéo conçu spécifiquement pour le web, couplant un plug-in intégré au navigateur et un logiciel professionnel de création), et de Dreamweaver, premier éditeur de...

Voir plus

Note 123

LZW, mis au point par Abraham Lempel, Jacob Ziv, and Terry Welch, avait de nombreux avantages en termes de performances d’exécution, et l’inconvénient majeur d’avoir été breveté par Welch : le brevet fut accordé en 1985, et échut à Unisys. L’algorithme, publié en 1984 dans le magazine de l’IEEE, avait déjà un grand succès et Unisys conclut des accords de licence avec plus d’une centaine d’entreprises. Compuserve prétendit l’avoir intégré au format GIF en ignorant que le brevet avait été délivré. La saga Unisys Compuserve engendra le format alternatif PNG (Portable Network Graphics) et le brevet expira en 2004.

Voir plus

Note 124

JPEG, acronyme de Joint Photographic Expert Group, est à la fois un format de fichier d’image et une méthode de compression « avec pertes », le principe est que lesdites pertes soient « acceptables » (invisibles à l’œil nu), de même que les pertes « audio » d’un format MP3 ou aac sont censées l’être pour des fichiers audio.

Voir plus

Note 125

Acronyme désignant le monopole combiné d’Intel dans les microprocesseurs (le hardware) et Windows dans les systèmes d’exploitation (le software) qui régnaient sans partage sur la micro-informatique et le monde du PC.

Voir plus

Note 126

C’est à Tim Berners-Lee qu’on doit l’avènement du web, c’est à dire de la possibilité d’accéder sur Internet à du contenu balisé permettant la création de liens de navigation à l’intérieur d’une page et avec d’autres pages, indépendamment de l’emplacement de ces dernières. Le web est construit à partir des deux briques de base que sont le protocole de transfert de contenu « hypertextuel » : —http://serveur.domaine.tld/page.html — et le logiciel de navigation permettant d’afficher les pages transmises par le serveur et d’interpréter le langage de balisage avec lequel elles sont structurées — HTML, HyperText Markup Language. Les balises décrivent...

Voir plus

Note 127

https://www.engadget.com/2014-05-20-what-ever-became-of-microsofts-150-million-investment-in-apple.html Combiné avec : https://finance.yahoo.com/quote/AAPL/history?period1=1072828800&period2=1641340800&interval=1mo&filter=history&frequency=1mo&includeAdjustedClose=true

Voir plus

Note 128

Institut national de recherche en informatique et en automatique, fondé en 1967, avec le Plan Calcul, dont il est le vestige le plus réputé en raison du niveau de ses chercheurs et ingénieurs. Il est actuellement dirigé par Bruno Sportisse. Le site de l’INRIA rend un hommage appuyé à Jean-Marie Hullot, incluant une vidéo autobiographique passionnante - https://www.inria.fr/en/jean-marie-hullot-perforated-cards-iphone

Voir plus

Note 129

Il suffit de se souvenir qu’en 1988, un système d’exploitation « tenait » encore sur une disquette 3,5 pouces de 1,44 Mo. Une photo numérique actuelle au format JPEG ne « tient pas » sur un tel support. Ils furent ensuite distribués sur CD-Rom (près de 500 fois plus contenants) puis sur DVD (équivalents chacun à près de sept CD-Rom), et « pèsent » désormais quelques Giga Octets. Une immense partie de cet « embonpoint » est cependant du fait de l’interface utilisateur, des sons, graphismes et animations vidéos qui la constituent et l’enrichissent. Le « code » lui-même ne...

Voir plus

Note 130

Il aurait dû être un des sept cofondateurs d’ILOG avec Pierre Haren mais la création de la société avait pris six mois de retard pour des raisons politico-administratives. Parfois une destinée tient à peu de choses.

Voir plus

Note 131

Anecdote révélée par l’impétrant lui-même lors d’une de ses rares interventions en conférence à l’INRIA. La vidéo mérite le visionnage dans son intégralité : https://youtu.be/LLAWk-w0lk?t=3092

Voir plus

Note 132

C’est un peu pour cela que le QR Code à la fin de ce livre vous permet d’accéder facilement aux notes de bas de page et aux URLs qu’elles contiennent. https://www.theguardian.com/technology/blog/2009/oct/13/internet-timbernerslee

Voir plus

Note 133

Certains composants de l’interface utilisateur sont développés par des équipes qui n’ont pas nécessairement connaissance du fait qu’elles seront utilisées sur les deux plateformes. C’est, par exemple, le cas des data detectors, qui interprètent dans les emails les informations qui se rapportent à un contact ou à un événement afin d’en faciliter la gestion.

Voir plus

Note 134

Comme la version de concert de « Hunter and the Hunted » en face B du 45 tours « Waterfront » de l’album Sparkle In the Rain de Simple Minds en 1984, https://youtu.be/qV_mI9UKo7g ou encore le très étrange « The Big Chair » de Tears for Fears en face B du Maxi 45 tours « Shout ». Et vous ? Quelle a été votre plus belle découverte de face B ? https://youtu.be/dZsIqp9EdCA

Voir plus

Note 135

Le « tourne disque portatif », plus connu sous le sobriquet de « mange disques », n’était envisageable que pour des disques 45 tours, lus en monophonie. Il ne fut dès lors commercialisé que pour des histoires ou comptines pour enfants, que ceux-ci pouvaient écouter en boucle dans leur chambre…

Voir plus

Note 136

Le MiniDisc et la Digital Compact Cassette (DCC) ne percèrent jamais car ne proposant pas de compatibilité suffisante.

Voir plus

Note 137

Les virus en question étaient pour la plupart inoffensifs car ralentis dans leur propagation par un réseau encore peu maillé et aux connections intermittentes. Ils se propageaient principalement par recopie locale de programmes sur disquettes.

Voir plus

Note 138

Une adresse email combine en effet plusieurs attributs indispensables : elle est unique, a priori accessible par une seule personne et constitue au passage le canal de communication entre le client et son vendeur, y compris lorsqu’il s’agit de régénérer un mot de passe perdu.

Voir plus

Note 139

https://www.dewost.com/libre/woste98.html avait été développée en utilisant le logiciel Fontographer d’Altsys. Créé en 1984, cet éditeur de logiciels texan, spécialisé dans le tracé vectoriel, était notamment connu pour le logiciel de dessin Freehand, revendu à Aldus lui-même racheté par Adobe. Altsys fut racheté par Macromedia en 1995.

Voir plus

Note 140

Cette commission fut réduite fin 2020, à 15 % pour les développeurs réalisant moins de 1 million de dollars de ventes sur l’App Store. En janvier 2021, ce « péage » concernait environ 7,5 % des applications distribuées, le reste étaient gratuites.

Voir plus

Note 141

https://techcrunch.com/2021/04/21/apple-and-google-pressed-in-antitrust-hearing-on-whether-app-stores-share-data-with-product-development-teams/

Voir plus

Note 142

Créée en 1994 par la start-up norvégienne Trolltech, QT est une bibliothèque graphique multiplateforme généraliste permettant de développer des applications pour plusieurs plateformes (principalement Windows, Unix, et MacOS). L’Agence Spatiale Européenne (ESA) est son deuxième client « historique » avec … dix licences achetées ! En 1998 Nokia rachète l’entreprise pour 150 millions d’euros avant de la revendre en 2012 à Digia pour à peine 5 millions d’euros.

Voir plus

Note 143

Les scores de performance des processeurs d’iPhone ne sont mesurés et connus que depuis l’iPhone 4 et son processeur Apple A4. Pour le passé plus lointain, on pourra se référer à cette étude très exhaustive des spécifications de chaque processeur d’iPhone depuis 2007 ; aucun score synthétique de type Geekbench n’est en revanche disponible. https://users.nik.uni-obuda.hu/sima/letoltes/Processor_families_Knowledge_Base_2019/Apple%27s_processor_lines_2018_12_23.pdf

Voir plus